facebook 1483011767114

Samedi 18 mars 2017, c'est le rendez-vous rock métal incontournable de la fin de l'hiver à Jonzac. Venez vous réchauffer et prendre votre dose annuelle d'énergie musicale à haute densité.

Cette année encore, le Big Fuzz de Jonzac accueille le meilleur de la scène qui fait bouger la foule avec guitares électriques et textes rageurs déclamés très haut.

3 groupes au programme :
  • Tagada Jones
  • Esprit du Clan
  • Washington Dead Cats

 

Tarif : 10 €

 

Billetterie : Office de Tourisme de Jonzac 05 46 48 49 29

 

 

 

 

TAGADA JONES

Tagada-presse2013-420 ans aux cours desquels le groupe a parcouru 24 pays, produit plus de 1600 concerts et 7 albums studio, rien que ça ! Tagada c'est aussi une conscience sociale, un engagement politique et surtout une référence en terme d'indépendance. Dignes héritiers de la scène alternative française, ils sont reconnus par leurs prédécesseurs (Bérurier Noir, Parabellum, Shérifs..) comme étant l'incarnation du « Do it yourself » français.
Trouvant le parfait équilibre entre conscience sociopolitique affûtée et virulence sonore, porté par des refrains fédérateurs et des guitares mordantes Tagada Jones s'impose en fer de lance de la scène punk-hardcore française contemporaine. Aussi engagée qu'enragée, la troupe n'en oublie pas pour autant de dispenser une saine et franche énergie rock'n'roll, propre à faire transpirer n'importe quel amateur de décibels, principalement lors de concerts toujours mémorables, où le quatuor révèle toute la mesure de sa ferveur et de sa générosité.

 

L'ESPRIT DU CLAN

photo EDC light800 concerts dont se souviennent ceux qui les ont croisés, Avec la même vélocité, le plaisir et l'envie sont revenus. Et c'est avec un album composé en un laps de temps très court que nous reviennent les sentiments que nous procuraient les premiers chapitres du groupe. Mais l'expérience et la fraîcheur faisant leurs effets, on ne peut s'empêcher de penser qu'on retrouve dans ce Chapitre 6 ce qui fait le meilleur de L'esprit Du Clan. Ce nouvel opus est simple, urbain, direct. Mais il est aussi inspiré, fluide, poétique. Les morceaux défilent et tout paraît évident. Les musiciens se sont enfermés au Studio Du Chalet à Reims, pour enregistrer dans les mêmes conditions qu'au début des années 2000. Mais pour la première fois, c'est aux États Unis qu'il ont mixé les 13 titres de ce chapitre par Chris "Zeuss" Harris, pointure internationale qui cumule les albums de légendes sur son cv.

 

WASHINGTON DEAD CATS

WDC MG 5713 lightLes Washington Dead Cats ne viennent pas de Washington mais hantent les routes d'Europe depuis 30 ans ! Leur repère est plus près des bas fonds parisiens que de la ville américaine ! Ils sont plutôt un phénomène hexagonal, l'un des plus anciens groupes de rock indépendant encore actif. En revanche ce sont bien des Dead Cats.
On dit que les chats ont neuf vies, ceux-là plus encore. Avec une dizaine d'albums entre leurs pattes, ils se renouvellent sans cesse, évoluent, surprennent et donnent des coup de griffes dans les tendances à la mode. Leur insatiable envie de suivre leur chemin en fait sans doute le groupe le plus "cool" et le plus crédible de l'hexagone. Et là le rockabilly devient un mélange d'Elvis sous acide et de Jello Biaffra teenager. Avec "Oumamama", qui a donné un premier single, c'est un mélange de B52's garage et de surf à la Trashmen où le groupe s'amuse sans complexe de ses références, et nous amuse.



FaLang translation system by Faboba

Actualités facebook