L'Archéologie à Jonzac

Jonzac fouilles archéo villa gallo-romaine 3 CDCHS V.SabadelA Jonzac, un important site paléolithique ainsi qu'une villa gallo romaine du IVème siècle de notre ère ont été mis au jour lors de la construction du centre aquatique des Antilles de Jonzac.



Le site moustérien de chez Pinaud correspond à un escarpement rocheux présentant une succession de strates de 30 000 à 50 000 ans. Les recherches effectuées à Jonzac visent à approfondir notre savoir sur la fin du paléolithique moyen, en particulier les conditions de disparition des néandertaliens au profit des hommes « modernes ».

Le site de la villa gallo-romaine de chez Bret comporte les vestiges d'une villa de belle facture (thermes, temple, salle de réception, dépendances agricoles, puits, tombes...) habitée entre le 1er et le 4ème siècle. Les fouilles débutées en 2003 sont menées par le Conseil général de la Charente Maritime sous la responsabilité de l'archéologue départementale. Le chantier est ouvert à la visite et à la participation bénévole.

Au moulin à eau de Chez Bret, la scénographie livre les témoignages des archéologues sur les fruits des fouilles de Jonzac et explique l'importance de ces découvertes ; de nombreux objets de la villa sont exposés à l'accueil du moulin et commentés.

Document sur la villa gallo-romaine à télécharger

L'archéologie à Jonzac se découvre aussi en deux autres lieux :

Le parvis de l'église Saint Gervais évoque subtilement la nécropole mérovingienne mise au jour en 2008 à l'occasion de travaux de rénovation urbaine du quartier. Cette découverte importante sur le plan de l'histoire locale permet de tisser un lien entre la villa gallo-romaine et le château de Jonzac.

Au cloître des Carmes, lors des expositions, le musée archéologique local présente les vestiges des multiples sites de Jonzac et de l'ensemble de la Haute Saintonge.

FaLang translation system by Faboba

Actualités facebook