Actualités

Soirée Musicales en Val de Seugne 2017

Couv programmeComme chaque année l'Eglise Saint-Martin de Fontaines d'Ozillac accueille une série de concerts au mois d'août. Pour cette 21ème édition des Soirées Musicales en Val de Seugne, le bel édifice roman va à nouveau résonner de rendez-vous de qualité du 18 au 29 août 2017.
Pensez à réserver vos places auprès de l'office de tourisme de Jonzac !


•Vendredi 18 août à 20h30
Jazz manouche avec le RP Quartet

•Mardi 22 août à 20h30
Voix et guitare - Hélène Walter et Jérémy Jouve

•Vendredi 25 août
Carte blanche à Adam Laloum, Victoire de la musique classique 2017
18h00 - Récital de piano
Repas Food-Truck sur place
21h00 - Trio Les Esprits

•Mardi 29 août à 20h30
Quatuor Modigliani



 

RP quartetJulien HayRP Quartet
Vendredi 18 août à 20h30

Edouard Pennes, guitare
Rémi Oswald, guitare
Bastien Ribot, violon
Damien Varaillon, contrebasse

Le jazz des sixties façon Django Reinhardt !

Composé de deux guitares, d'un violon et d'une contrebasse, le RP Quartet reprend le répertoire du jazz des années 60 et la rythmique inégalée du jazz manouche parisien, avec le timbre et le lyrisme des instruments solistes acoustiques. Le noyau du trio s'est formé au Centre des Musiques Didier Lockwood, école de jazz de renommée internationale. Le groupe permet à chaque musicien d'apporter sa passion et sa connaissance du jazz et de réunir autour d'une culture commune, celle du swing manouche.

De West Side Story à Nougaro, de Thélonious Monk à Miles Davis, leur répertoire dévoile tous les visages d'une des plus riches périodes du jazz.

 

Walter JouveChant et guitare avec Hélène Walter et Jérémy Jouve
Mardi 22 août à 20h30

Hélène Walter entame très jeune une formation artistique pluridisciplinaire : violon, hautbois, théâtre et piano. Elle suit sa formation lyrique à la Haute Ecole de Musique de Lausanne (Suisse) où elle obtient en 2013 son diplôme de Master of Arts avec les félicitations unanimes du jury. Elle s'y perfectionne auprès de grands noms comme Teresa Berganza, Helmut Deutsch et Christian Immler et chante sous la baguette de Ton Koopman et Michel Corboz.

On la retrouve sur diverses scènes d'opéra comme l'Atelier lyrique de Tourcoing dirigé par Jean-Claude Malgoire où elle incarne Barberine dans les Noces de Figaro (2010) ou à l'opéra de Lausanne dans l'Aiglon de Honegger et Ibert (2013). Les compositeurs allemands et russes comme Mahler, Schubert, Chostakovitch ou Rachmaninov lui sont également chers. Elle le démontre à travers de nombreux récitals et une tournée au Brésil avec le Quatuor Thymos dédiée au répertoire romantique allemand.

Jérémy Jouve multiplie les tournées internationales et les enregistrements avec pour seul objectif : faire rimer guitare classique et modernité. Sa formation à l'Ecole Normale de Musique puis au CNSM de Paris où il suit l'enseignement de grands maîtres comme Alberto Ponce et Roland Dyens, l'orientent vers un profond respect du texte, une recherche incessante du "beau son" et une intime compréhension de l'architecture des oeuvres qu'il interprète.

Le parcours du guitariste est hors norme : après un prix de conservatoire à 13 ans, il réalise sa première tournée en Europe, il est ensuite le seul guitariste à intégrer la classe de perfectionnement du CNSM. Vainqueur du concours international de la Guitar Foundation of America (GFA) à 24 ans, la fondation lui ouvre les portes d'une tournée nord-américaine de 5 mois et d'un premier enregistrement chez Naxos, suivi de deux disques consacrés à l'oeuvre de Joaquin Rodrigo et d'un disque en duo pour Reference Recording nominé aux Grammy Awards 2014.

Avec son dernier album, "Calvacade" en collaboration avec le compositeur Mathias Duplessy, Jérémy Jouve marque un tournant dans sa carrière. Il étend le répertoire de guitare classique à une musique sans frontière, mêlant flamenco, musique indienne et accents ravéliens. Une musique à l'image de la guitare classique qu'il souhaite incarner : libre.

 

Adam Laloum - Photo  Carole BellaicheCarte blanche à Adam Laloum - Hommage à Schubert
Vendredi 25 août 2017
18h00 - Récital de piano
21h00 - Trio Les Esprits

Récital de piano  à 18h

Franz Schubert, Sonate pour piano n° 13 en la majeur, D. 664
Franz Schubert, Sonate pour piano nº 19 en do mineur, D. 958

Adam Laloum vient d'être désigné "Soliste instrumental de l'année" lors de la cérémonie des Victoires de la musique classique.

Formé au Conservatoire de Toulouse, le jeune pianiste intègre le conservatoire national supérieur de musique de Paris à seulement 15 ans, dans les classes de Michel Beroff, Denis Pascal et Eric Le Sage. Bénéficiant des conseils d'autres éminents musiciens, il parachève sa formation en musique de chambre auprès de Claire Désert et Ami Flammer. En 2007, il participe à l'Académie Maurice Ravel, qui lui décerne le Prix Maurice Ravel.

Lauréat de la Fondation de France, de l'Adami et de la Fondation Groupe Banque Populaire et vainqueur du prestigieux concours Clara Haskil en 2009, Adam Laloum se perfectionne actuellement auprès d'Evgeni Koroliov à Hambourg. Il se produit dans de nombreux festivals en France et à travers le monde : Festival de Verbier, de la Roque d'Anthéron, de Menton, au Klavier Festival Ruhr, à la Tonhalle de Zürich, aux Sommets Musicaux de Gstaad, aux Folles Journées de Nantes, Bilbao et Tokyo.

Entre les deux concerts, possibilité de brunch au Food Truck à 19h30
Menu à 9,50 euros composé de : Poulet mariné accompagné de frites maison / crème chocolat ou mousse de fraises / 1 bt d'eau (pour les végétariens Brunschetta ou tarte aux légumes). Penser à réserver en même temps que votre réservation aux concerts - règlement sur place

Trio Les Esprits -  Lyodoh KanekoTrio Les Esprits à 21h

 Adam Laloum, piano
Mi-sa Yang, violon
Victor Julien-Laferrière, violoncelle

Franz Schubert, Trio en si bémol majeur pour piano et cordes n° 1, D.898
Franz Schubert, Notturno, D.897

Dès leur toute première rencontre, c'est une véritable amitié qui s'installe entre le pianiste Adam Laloum, la violoniste Mi-sa Yang et le violoncelliste Victor Julien-Laferrière. Ils décident en 2012 de former le Trio "Les Esprits".

Les trois artistes issus du CNSM de Paris suivent la formation de musique de chambre donnée par Vladimir Mendelssohn puis la masterclass de Hatto Beyerle. Depuis, ils se produisent dans de nombreux festivals : Festival de Menton, Festival de Cordes-sur-Ciel, Festival de Deauville, à la Folle Journée de Nantes etc. En 2014, ils ont enregistré deux trios, Beethoven et Schumann, dans un très bel album (Mirare Productions) remarqué par la critique. Ils se produiront prochainement au Théâtre des Champs-Elysées et à la Salle Gaveau à Paris. Victor Julien-Laferrière vient de remporter le premier prix du prestigieux Concours Reine Elisabeth qui était consacré pour la première fois au violoncelle.

Depuis juillet 2012, le Trio Les Esprits est en résidence à la Fondation Singer-Polignac.

 

Quatuor Modigliani - Photo  Marie StaggatQuatuor Modigliani
Mardi 29 août à 20h30

Amaury Coeytaux, violon
Loïc Rio, violon
Laurent Marfaing, alto
François Kieffer, violoncelle

Formé en 2003, le Quatuor Modigliani est l'un des quatuors à corde des plus réputés au monde. Un an après leur création, il remporte successivement trois premiers prix aux concours internationaux d'Eindhoven (2004), Vittorio Rimbotti de Florence (2005) et aux Young Concert Artists Auditions de New York (2006). Il est aujourd'hui invité dans toutes les plus grandes salles à travers le monde : à Paris au Théâtre des Champs-Elysées et à la Philharmonie , à Vienne au Musikverein et au Konzerthaus, à Genève au Victoria Hall, à Londres au Wigmore Hall, à Philadelphie au Kimmel Center et dans les plus grands festivals (la Roque d'Anthéron, Montreux, Lucerne, Maverick, Folle Journée de Nantes etc). Entre 2016 et 2018, le quatuor se produit au Japon, en Corée, aux Etats-Unis et dans plusieurs pays en Europe.

Le Quatuor poursuit depuis sept ans une riche et étroite collaboration avec le label Mirare avec lequel il a déjà produit sept disques, tous couverts d'éloges par la critique internationale. Le dernier paru à l'automne 2015 est consacré à Bartok, Dohnanyi et Dvorak.

Il se produit en musique de chambre avec Sabine Meyer, Renaud Capuçon, Jean-Frédéric Neuburger, Augustin Dumay, Abdel Rahman el Bacha, Boris Berezovsky, Paul Meyer, Lise Berthaud, Marie-Elisabeth Hecker ou encore Daniel Müller-Schott.

FaLang translation system by Faboba

Actualités facebook